Résistance autiste

Writings

• Ridgewood, NY

En grandissant, chaque personne autiste apprendre une chose : que ses besoins sont moins importants que ceux des autres. Ceux d’entre nous qui ont été diagnostiqués dans l’enfance souffrent d’un certain type de traumautisme médicopsychiatrique qui consiste à se faire répéter que notre façon d’être est simplement incorrecte : Arrête de marcher sur les orteils ou on te mettra des attelles; Regarde-moi dans les yeux; Ne fais pas de scène. Et ceux d’entre nous qui ont échappé au diagnostic souffrent toujours les ramifications de nos besoins rejetés comme trop inhabituels, ou trop enfantins, ou même simplement trop inapproprié pour être tolérés par la société polie et neurotypique.

À l’âge adultes, cette traumautisme en enfance se réplique dans notres vies personnelles. Et pour ceux dont les compétences sont jugées comme suffisamment utiles pour trouver l’emploi (pour le meilleur et pour le pire), cette traumautisme se manifeste dans les structures traditionelles du pouvoir. Sous couvert de “c’est juste le business”, nous sommes ignorés, soumis de gaslighting, et manipulés émotionellement. On nous dit que nos limites personelles sont “trop élevées”, et on attend de nous que ayons de l’empathie pour ceux qui n’en ont pas pour nous.

Je viens ici pour dire : résistez aux demandes et aux tentatives des gens de contrôler vos limites personelles. Vous ne devez à personne des suppositions ableistes concernant comment vous devriez fonctionner.

La confiance, l’honnêteté, et le confort sont des choses que nous pouvons donner aux personnes qui ont pris le temps de nous comprendre, de nous traiter comme des êtres humains tout aussi intelligents et capables de défendre leurs intérêts et leurs besoins. Ne donnez pas ces choses précieuses à ceux qui ne les méritent pas.

Je répète :

  1. Vous ne devez à personne la confiance.
  2. Vous ne devez à personne l’honnêteté.
  3. Vous ne devez à personne le confort.

Nous avons passé nos vies à compenser nos différences ; résistez au récit neurotypique selon lequel nous devons les compenser. Soyez assertif et défendez vous. Apprenez à créer de belles relations avec les gens en respectant les besoins différents de chacun. Sachez quand il faut s’adapter aux autres et quand il faut les pousser à s’adapter à vous. Et résistez.